Amel Bent contrainte de tout balancer : « Je ne gagne pas aussi bien ma vie parfois… »

Dans "50'Inside" Amel Bent a éclairci certains points concernant les revenus des artistes.

©par Fanny Petoin-Amel Bent contrainte de tout balancer : "Je ne gagne pas aussi bien ma vie parfois…"

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Il y a quelques jours, Amel Bent répondait aux questions de Nikos Aliagas sur le plateau de « 50′ Inside ». Cette interview lui a donné l’occasion d’apporter quelques précisions sur sa carrière. La chanteuse a notamment confié que ses débuts dans le monde de la musique avaient généré beaucoup de stress dans sa famille. Cette situation a beaucoup angoissé l’artiste qui a finalement dû s’imposer auprès de ses proches.

Amel Bent : une chanteuse qui a su conquérir le public

Aujourd’hui, Amel Bent a tout pour être heureuse. Sa carrière est une grande réussite et son rôle de maman la comble de bonheur.

Vous souvenez-vous de ses débuts ? Elle est apparue à l’écran dans « Nouvelle Star » en 2004. Depuis, Amel Bent a vendu de nombreux albums et reçu plusieurs récompenses pour ses chansons. En France, la jeune maman fait partie des artistes les plus populaires.

En outre, Amel a occupé un fauteuil de coach dans « The Voice » pendant plusieurs saisons. En effet, son talent de chanteuse n’est plus à prouver. Ce rôle, elle le savoure tout au long des primes et lors des répétitions avec ses élèves. Les téléspectateurs de TF1 ont pu se rendre compte à quel point cette activité d’accompagnement lui tient à cœur. En effet, Nikos Aliagas a offert un portrait d’Amel Bent dans son émission du 24 septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

Une artiste qui garde les pieds sur terre

« 50′ Inside » a dévoilé quelques images du portrait d’Amel Bent sur Instagram. La courte vidéo postée ne narre pas uniquement la gloire et les paillettes qui entourent le quotidien de la chanteuse. Comme elle l’a rappelé dans les studios de TF1, le statut des artistes est fragile. Du jour au lendemain, tout peut s’effondrer. D’autant plus lors du lancement d’une carrière.

Cette façon de voir les choses ne correspondait pas au point de vu des proches d’Amel Bent. En effet, sa famille était aveuglée par la fierté de voir la jeune femme réussir à percer dans ce milieu si rude. Ce ressenti, l’artiste l’a vécu comme une pression qui a généré beaucoup de stress. En outre, sa carrière lancée, Amel Bent s’est retrouvée « cheffe de famille » à seulement 20 ans.

La famille : une pression difficile à gérer

« Les gens qui vivent à côté de toi, qui dorment dans la chambre d’à côté, ils ne savent pas ce que tu traverses. Tu ne leur dis rien. Parce que je deviens aussi un pilier dans mon foyer. Donc si je leur dis que moi, ça ne va pas trop, les ventes de disques, les machins. Du coup, ça commence à gamberger, ‘Mais comment on va faire à la maison, le crédit, c’est Amel qui gère tout. Si elle, elle tombe, on tombe avec elle’. » a expliqué Amel dans « 50’Inside ».

Consciente de tout l’espoir que sa famille plaçait en elle, la coach de « The Voice » ne pouvait que subir cette pression. Sans cesse préoccupée par le fait que tout pouvait s’effondrer d’un seul coup, Amel Bent a fini par céder à tout ce stress. Face à cette situation qui lui échappait, elle a décidé de mettre les choses au clair avec sa famille. « C’est en pleurant que je leur ai dit : ‘Je ne suis pas aussi forte que ce que vous pensez, j’ai peur. Je ne gagne pas aussi bien ma vie parfois que ce que vous pourriez croire. Parfois, pendant deux ans, il n’y a rien qui rentre’. Et quand j’ai dit ça, ils sont devenus mes alliés, mais dans tout ! On est devenu une équipe. »

En acceptant de confier ses angoisses, Amel Bent à fait le bon choix puisque la pression exercée par ses proches s’est transformée en soutien inconditionnel.

Publicités