Coupures d’électricité : les villages les plus visés selon l’association des maires ruraux

Visiblement, les zones rurales vont être les plus impactées par les délestages tournants. On fait le point !

© Pierre Antoine Pluquet

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Depuis la pandémie, on évoque beaucoup la notion de « monde d’avant » et « monde d’après ». En effet, pendant la crise sanitaire, nous avons été privés de nos proches. Chacun était isolé chez soi. Aujourd’hui, nous pouvons voir les personnes et nous déplacer, mais nous ne pourrons peut-être plus les appeler aussi facilement avec les coupures d’électricité. En dehors de la sphère privée, cela pose souci pour les appels d’urgence. Alors, que nous réserve la période hivernale ? Va-t-on être privée d’appels téléphoniques ?

Coupures d’électricité : la campagne dans une mauvaise situation…

« C’est au niveau de la communication » que les coupures d’électricité vont avoir un impact non négligeable, notamment dans les villages, explique Michel Fournier samedi sur franceinfo, président de l’Association des maires ruraux de France. Encore une fois, les grands oubliés à tous les niveaux…

Les zones rurales plus impactées que le reste du pays

« On sait très bien que les territoires ruraux seront plus impactés », explique avec regret Michel Fournier ce samedi 3 décembre. « Les sites prioritaires se trouvent pratiquement exclusivement en ville. Je pense qu’il n’y aura aucune coupure à Paris », précise l’invité de franceinfo. En effet, les endroits avec des hôpitaux et des prisons par exemple ne vont pas subir de coupures d’électricité. Alors, ce sont les zones plus désertes et éloignées qui vont payer.

Le président de la république, Emmanuel Macron, a indiqué aux Français de ne « pas paniquer » par rapport aux coupures d’électricité de la période hivernale. Un discours qui sonne comme un air de déjà-vu… Depuis la crise sanitaire, la population se méfie des promesses de tranquillité de l’État… Comme vous le savez, le gouvernement a demandé aux Français de faire preuve de sobriété énergétique et il faudrait que notre consommation d’électricité baisse de 10%. Si ce n’est pas le cas, les coupures d’électricité seront quasi inévitables.

Les coupures d’électricité seront précisées la veille, est-ce assez anticipé ?

« Il faut envisager le risque de coupure et regarder les choses de façon locale. Le problème n’est pas la coupure en elle-même, d’ailleurs on peut l’anticiper pour qu’il n’y en ait pas. », poursuite Michel Fournier. L’élu estime que la vraie problématique, « c’est au niveau de la communication ». Pour information, sachez que les coupures d’électricité vont être déclarées la veille à 17 heures et elles ne vont pas durer plus de deux heures. Le boss de l’Association des maires ruraux de France juge que « c’est tard ».

Par contre, si vous voulez ne pas passer à côté de l’information, les personnes vont devoir installer l’application Ecowatt ou aller directement sur le site web. Hélas, on le sait, tous les Français ne sont pas à l’aise avec l’informatique. On pense notamment aux personnes âgées et isolées. En plus, « tout le monde n’est pas connecté » dans les zones rurales. « Comment cela va-t-il se passer dans les villages ? », demande-t-il. « C’est le maire, un adjoint ou un conseiller municipal qui va s’en charger », explique le président de l’association. Dans l’idéal, Michel Fournier aurait souhaité être mis au courant « trois à quatre jours avant » afin de s’organiser au mieux et sans stress…

En cas d’urgence, il faudra contacter le 112… Lisez cet article pour tout comprendre.

Publicités