Assurance : vignette verte terminée, remise de 100 €… voici à quoi vous attendre

De nombreux changements sont à attendre dans les mois à venir. Voici un aperçu de ce que nous réserve le gouvernement.

©Amaury Le Scornet-Assurance : vignette verte terminée, remise de 100 €… voici à quoi vous attendre

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Dans les mois, voire même, les années à venir, de nombreuses choses vont changer, notamment dans les secteurs du logement et de l’automobile. Aujourd’hui, quand on parle de changements, on présage plutôt des mesures contraignantes. Consommation des énergies limitées, hausses des prix du gaz et de l’électricité, pénuries… Face à cette situation difficile, le gouvernement tente de trouver des alternatives pour soulager le portefeuille des français et notamment celui des jeunes. Voici ce à quoi vous devez vous attendre.

Le ministre de l’économie, Bruno Lemaire, prévoit d’opérer des changements du côté des assurances. Les assureurs ont d’ailleurs accepté certaines de ses idées. Lors des discutions, il a été question de la suppression de la vignette verte et du blocage des hausses des primes sur les assurances auto et habitation. Un pack anti-inflation a également été envisagé pour les jeunes.

La vignette verte vouée à disparaître ?

Concernant la suppression de la vignette verte, le gouvernement pense qu’elle n’est plus d’actualité. Instaurée en 1986 pour attester l’assurance des voitures, elle est très souvent falsifiée et rarement prise en compte lors des vérifications opérées par les forces de l’ordre. En effet, les gendarmes se réfèrent maintenant à un fichier accessible en ligne, rassemblant tous les véhicules assurés. Parmi les changements à venir, celui-ci devrait être plutôt bien accueilli par les français.

Les assureurs prévoient de fortes hausses des tarifs

Le discours actuel des assureurs est plutôt inquiétant. Ils se disent contraints d’augmenter les cotisations surtout sur l’habitation. Les causes avancées : le climat qui ne cesse de se dégrader entraînant toutes sortes de catastrophes. En effet, cette année a été particulièrement difficile. Les inondations et incendies ont généré plus de 1.2 millions de sinistrés et 4.3 milliards de frais pour les assurances.

Ainsi, les assureurs évoquent une hausse indispensable de 3 à 3.5 % d’après un comparateur en ligne. Ce taux n’a pas été validé par les assurances, mais il semble inévitable. D’autant qu’avec l’inflation galopante, il risque de monter encore plus.

Autre mauvaise nouvelle : les assurances prévoient une augmentation des tarifs dans les secteurs véhicules et santé. L’inflation est la principale cause des changements de taux pour les assurances auto.

Des changements qui visent à aider les jeunes

Face à ces changements difficiles qui se profilent, le ministre de l’économie a demandé aux assureurs de faire un petit effort. L’objectif : contenir le prix des cotisations. La bonne nouvelle, c’est que ces derniers ont accepté de faire une concession sur les primes moyennes concernant les assurances auto et habitation. Néanmoins, ils assurent que le taux pourra être revu à la hausse si l’inflation se poursuit. Ce taux non plafonné pourra également être ajusté en fonction des risques et de la gravité des sinistres.

En parallèle, des changements intéressants s’annoncent pour les jeunes. Le pack anti-inflation a été présenté par la présidente du groupe « France Assureurs ». Le principe est simple : une remise de 100 euros serait accordée aux souscriptions de contrats d’assurance auto pour les jeunes. Cette mesure a pour but de les aider à faire face à l’inflation.

Il ne nous reste plus qu’à attendre la mise en place de ces mesures sensées apporter une bouffée d’air frais à tous les français.

Publicités