Meghan Markle : ses confidences inédites sur la mort d’Elizabeth II et la réaction d’Harry

Décidement Meghan Markle et le prince Harry ne font rien comme tout le monde. Après leur retour aux Etats-Unis, elle accepte de raconte son pire et meilleur souvenir sur Elizabeth II. Acrrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

© Meenal Mehta

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

En froid avec les tabloïds britanniques, Meghan Markle préfère saluer feu la reine Elizabeth II dans les médias américains. Aïe, ça pique !

Meghan Markle tombe le masque

Quelques mois après son jubilé, la reine Elizabeth II s’envole en direction des étoiles. Tout au long de 2022, son état de santé se dégradait. Évidemment, il inquiétait son entourage ainsi que ses médecins. Pourtant, elle ne souhaite pas que l’information circule. Pudique, elle refuse d’apparaître diminuée au balcon du palais. D’un revers de la main, elle envoie valser son illustre canne et encore plus ses idées saugrenues de fauteuil roulant. Quant à ses retrouvailles avec le prince Harry ou Meghan Markle, elle insiste pour qu’elles se fassent sans les caméras. Et oui, ce n’est pas tous les jours qu’elle a l’honneur de rencontrer l’une de ses arrière-petites-filles…qui porte son doux surnom !

A peine remise de la Covid-19, les Britanniques saluent le courage de leur souveraine. En coulisses, ils prient pour qu’elle reste avec eux le plus longtemps possible. Hélas, au début du mois de septembre, ils doivent se rendre à l’évidence. Démoralisés, ils accueillent Charles III avec méfiance. Considéré comme hautain, ils n’ont toujours pas digéré les révélations de Meghan Markle à son sujet. D’ailleurs, en parlant d’elle, il est l’heure de vous raconter comment elle a géré la nouvelle du départ de sa mamie de cœur. Dans les colonnes de Variety, elle lâche toute sa rancœur à l’encontre des Windsor !

Meghan Markle, usée par le protocole

Enceinte de Lilibet, Meghan Markle était revenue sur sa première rencontre avec Elizabeth II. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un repas au Royal Lodge, et non à Buckingham palace, qui a été le théâtre de ce rendez-vous. En chemin pour le domicile de son oncle le prince Andrew, il est pris d’un affreux doute. Sait-elle « faire une révérence » ? Quand on a l’habitude de donner la réplique aux plus grands acteurs, on n’a pas forcément cette compétence. Du coup, la comédienne américaine s’effondre. Si ça démarre comme ça, ça promet pour la suite ! Tentant de se justifier, terrorisée, elle s’emmêle les pinceaux. Un sans doute trop spontané « Mais c’est ta grand-mère ! » finit par sortir de sa bouche. Ancré dans les traditions, le prince Harry s’exclame qu’elle n’est pas que ça, c’est surtout « THE QUEEN »

Un témoignage poignant

Qu’on ne demande surtout pas à Meghan Markle de reproduire sa révérence. Elle en a effacé la trace de sa mémoire. Par contre, l’attitude d’Elizabeth II la fait fondre. « Nous avons bavardé et c’était charmant et facile« .  D’une manière générale, contrairement à son beau-père et beau-frère, elle aurait été d’humeur égale, et donc, « formidable« . Comme vous pouvez le constater dans la publication ci-dessus, il existait une certaine complicité entre les deux femmes. Au moment du deuil, elle se souvient de cet instant avec une vive émotion. « J‘ai repensé au premier engagement officiel que j’ai partagé avec elle.. Je me sens très chanceuse. Et je suis vraiment fière d’avoir pu faire mes gammes avec la matriarche de la famille« ,

Féministe dans l’âme, Meghan Markle persiste et signe. « Elle était l’exemple le plus parlant de ce qu’est le leadership féminin. Je ressens une reconnaissance profonde d’avoir pu partager du temps avec elle et d’avoir pu apprendre à la connaître. » Quant au prince Harry, il a de la peine. Sa seule consolation ? Maintenant qu’ils sont enfin réunis, que l’âme de son papi et sa mamie repose en paix.

Merci à nos confrères de Variety

 

Publicités