« La vérité c’est que… » : Léa Salamé balance une surprenante révélation sur Laurent Ruquier

Leur binôme n'a pas fonctionné à l'animation de l'émission "On est en direct" sur France 2. Laurent Ruquier a décidé de céder sa place, laissant la case du samedi soir à Léa Salamé. Un choix étonnant, comme le dit la journaliste qui n'hésite pas à faire des révélations surprenantes dans "Touche pas à mon poste". Zeronews vous donne tous les détails.

©Getty images-"La vérité c’est que…" : Léa Salamé balance une surprenante révélation sur Laurent Ruquier

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Après avoir présenté pendant une période On est en direct ensemble, Léa Salamé et Laurent Ruquier se quittent. Le présentateur s’était dit frustré d’avoir à partager l’antenne avec la journaliste.

Léa Salamé aux commandes de Quelle époque !

Au final, la mère de petit Gabriel aux commandes de la case du samedi soir sur 2 afin de présenter Quelle époque, en compagnie de Christophe Dechavane et de Philippe Caverivière. Le 22 septembre dernier, Léa Salamé était reçue dans TPMP sur C8 à l’occasion de cette nouvelle aventure. Elle en a profité pour parler de sa relation avec Laurent Ruquier, qui a depuis la séparation lâché des blagues sous-entendant que leurs liens s’étaient distendus.

Cyril Hanouna dit que c’est compliqué pour quelqu’un comme Laurent Ruquier de présenter ce genre de programme en binôme. « Je trouve qu’il a eu l’élégance de dire oui au départ, de dire qu’il veut le tenter », précise-t-il.

Ruquier voulait continuer avec Salamé

C’est alors que la femme de Raphaël Glucksmann fait une révélation qui pourrait expliquer son incompréhension à elle : « La vérité, c’est qu’il y a 4 ans, il m’a invitée à déjeuner à la fin d’On n’est pas couché. Il m’a proposé de revenir co-animer avec lui On n’est pas couché. Je vous assure que c’est vrai. » Léa Salamé révèle que cette histoire de binôme à l’animation ne date pas d’aujourd’hui. Fait surprenant au vu de la réaction du présentateur.

Et la journaliste de continuer : « Moi j’avais commencé avec lui, j’étais sa chroniqueuse. J’ai été contente de l’être, tout comme d’être sa co-animatrice. Je l’ai regardé faire durant un an, j’ai appris en le regardant. C’est un bon. J’aurais pu continuer avec lui des années. Je peux comprendre qu’au bout de dix-sept ans, il n’ait pas envie, que ça le saoule. Il a décidé ça, je respecte. Mais j’aurais continué. » Par ailleurs, Léa Salamé tient à dire qu’elle a « essayé de le convaincre de rester », sans effet.

Il faut souligner que Laurent Ruquier avait justifié son choix de se retirer. « J’ai essayé mais malgré mon entente avec Léa Salamé, je considère l’exercice trop frustrant », avait-il précisé sur les réseaux sociaux. Selon Gilles Verdez, les raisons étaient différentes. « Lui prépare beaucoup mais il se fie beaucoup au plateau, à l’instinct. Et elle, elle travaille à l’oreillette. Elle écoute les consignes et il n’y a Il ne voulait plus », avait-il assuré. De son côté, Bernard Montiel avait indiqué que les deux vedettes ne s’étaient pas entendues au niveau du choix des invités à recevoir.

 

Publicités