Jean-Jacques Goldman sans filtre sur ces caprices qui choquent : jets privés, Ritz, impôts…

Il y a 20 ans, il ne comprenait déjà pas l'utilisation de jets privés et trouvaient normal les impôts en France. Bizarrement, il a quand même déménagé et changé de pays... Est-ce pour payer moins d'impôts ? Les internaute sont dubitatifs !

© ABACA

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

La France se trouve en pleine crise énergétique depuis quelques mois. L’émission du Quotidien a partagé un ancien entretien de Jean-Jacques Goldman et il disait déjà, il y a très longtemps, toutes les conséquences négatives des voyages en jets privés sur l’environnement. L’artiste avait déjà un comportement plutôt exemplaire. Jean-Jacques Goldman a toujours été réservé et protégé sa vie privée. Il n’a pas flambé et le succès ne lui est pas monté à la tête alors qu’il aurait pu.

Jean-Jacques Goldman, un visionnaire de longue date sur la situation écologique

La question se pose depuis plusieurs mois et déchaine les débats. Est-ce qu’il vaut interdire les jets privés ? Les personnes fortunées n’hésitent pas à se déplacer avec ce moyen très pratique, rapide, mais aussi très polluant. C’est d’ailleurs le moyen de transport le plus polluant au monde. Alors, tous les utilisateurs de ces engins, milliardaires, business man, hommes politiques, sont observés et vivement critiqués, mais cela ne les empêche pas de continuer à le faire. Bien avant l’heure, Jean-Jacques Goldman condamnait déjà ce type de comportements insouciants et « non écologiques ». Ce mercredi 28 septembre 2022, les équipes du programme Quotidien ont partagé un extrait d’une très vieille interview de Jean-Jacques Goldman avec Laurent Boyer.

Jean-Jacques Goldman n’a pas de soucis avec les impôts

« Il y a 20 ans, non seulement Jean-Jacques Goldman était content de payer ses impôts, mais il s’indignait déjà de l’usage des jets privés », écrit l’équipe de production sur son compte Twitter officiel. L’animateur demande à l’interprète de la chanson Envole-moi : « Tu dis que tu es content de payer 60 % d’impôts, c’est une première d’entendre ça en France ». Jean-Jacques Goldman lui répond avec sincérité, même si c’est étonnant : « Moi je suis très content, c’est une dette que je dois à ce pays-là et je la paierai le plus longtemps possible. »

Un artiste déjà respectueux de l’environnement

Déjà à cette époque, le père de six enfants pensait au respect de la planète et était contre les déplacements en jets privés. Il ne comprenait d’ailleurs pas les gens qui utilisaient ces avions privés. « Les gens qui ont tellement d’argent ils peuvent faire des choses vraiment très intéressantes. Je trouve que quand tu es à Porto Fino et que tu décides d’aller dîner au Ritz un soir en prenant un avion privé c’est la fin du monde… Ça veut dire tu n’as rien d’autre à foutre… C’est l’ennui absolu… », déclarait le papa du nouveau directeur de la Star Academy.

Mais, visiblement, les téléspectateurs n’ont pas cru à ces belles paroles et ont souligné un point important. En effet, Jean-Jacques Goldman n’a rien contre les impôts, mais il a quand même déménagé et changé de pays… « Oui enfin, depuis il a déménagé là où on lui prend moins de blé… », « Goldman disait aussi à l’époque que pour rien au monde il ne quitterait Montrouge. Depuis des années, il vit à Londres… », « Il a changé d’avis », a-t-on pu lire dans les commentaires. En effet, la question se pose… Pour information, le chanteur vit chez nos voisins britanniques avec sa seconde épouse, Nathalie et leurs trois filles, Maya, Kimi et Rose.

Publicités