« Je fume, je bois du café… » : Jenifer se livre sans filtre sur son mode de vie

Depuis sa victoire à la Star Academy, les fans de Jenifer l'idéalisent. Or, ils ignorent vraiment qui se cache derrière la jolie brune. Pour la première fois, elle accepte de tomber le masque.

©Getty Images-"Je fume, je bois du café…" : Jenifer se livre sans filtre sur son mode de vie

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Jenifer n’est pas une chanteuse comme les autres. La preuve, à presque 40 ans, son hygiène de vie est vraiment bizarre. On fait le point !

Jenifer, le cap de la quarantaine ne l’effraie pas !

Pour les fans de Jenifer, ces quatre ans d’absence ressemblent à un supplice. Certes, durant la pandémie, elle n’a pas eu le choix que de prendre son mal en patience. Atteinte plusieurs fois de la Covid, Zeronews se souvient qu’elle avait dû se mettre en retrait de l’émission de The Voice. Comble de l’horreur, à cause du protocole sanitaire, les rares scènes se déroulaient sans public et en streaming. Dans son esprit, il est hors de question qu’elle teste de nouveaux titres sans la présence de ses admirateurs.

À l’aise avec nos confrères de Marie-Claire, Jenifer réalise un drôle de bilan de ses 20 ans d’expérience. À la croisée des chemins, elle balaie les critiques d’un revers de la main. Arguant qu’elle n’appréhende pas ce prochain changement de dizaine, elle rajoute qu’elle a appris à « être indulgente » avec son reflet dans la glace.  « Je me sens bien dans mon âge, je me connais mieux, je m’assume davantage » ? L’amoureuse d’Ambroise aurait été la première à rire si une autre conquête lui avait parlé de mariage. Radieuse, elle déclare. « Je suis moins dans la séduction, plus dans l’acceptation, des rides sur mon visage, de mon corps qui vieillit… » Qu’elle semble loin la fragilité des débuts, on ne peut que saluer cette « sérénité« .  

Quel est son secret pour durer ?

Jenifer persiste et signe. Sous ses allures de femme « coquette » férue de marques, elle sait se montrer « sans filtre, voire farouche« . Et pour cause, une majorité de célébrités a un goût prononcé pour les soirées jusqu’au petit matin. De son côté, ça ne l’a jamais branché. À tel point qu’elle fait une révélation de taille. « Le tapis rouge des NRJ Music Awards ou de Cannes, c’est une reconnaissance flatteuse, mais un exercice qui a pu me rendre malade« ,

Au quotidien, son équilibre repose sur un ensemble de bonheurs « simples »! Chez elle en Corse, la chanteuse adore laisser ses talons au placard et marcher sans la moindre chaussette aux pieds. Passionnée par les trésors de dame Nature, elle vante le pouvoir apaisant de ses plantes et de ses fleurs. Quant aux réseaux sociaux, elle met en avant ce paradoxe. « J’y suis présente, mais peu active. Cr*cher dessus serait refusé d’être dans mon époque, mais c’est inconcevable pour moi de montrer ce que je mange en story » ! Qu’on ne compte pas sur elle pour utiliser Twitter. Elle a entendu trop d’horreurs au sujet de l’oiseau bleu !

Jenifer savoure (enfin) son bonheur

Quand elle a débuté dans le métier, Jenifer a pourtant toleré que plusieurs caméras la suivent à la trace. Aujourd’hui, si l’expérience devrait se reproduire, on constaterait que son hygiène de vie est ambivalente. « Je fume des cigarettes, je bois du café, je ne suis pas du genre à me fr*strer, mais je sais que le corps ne peut pas tout accepter. » Pas sportive dans l’âme, elle s’amuse en précisant qu’elle jette l’éponge dès le second « cours de gym. »

Or, en pleine promotion de son dernier opus, elle est consciente qu’elle est au pied du mur. Si elle veut assurer pour les retrouvailles à Bercy et celles prévues dans tout l’hexagone, Jenifer va devoir redoubler d’efforts ! Qu’elle s’apaise, ses fans ne sont pas près de l’abandonner. Pire encore, ils la soutiennent envers et contre tout. Pourvu que ça dure !

Merci à nos confrères de Marie-Claire
Publicités