Marie-Sophie Lacarrau évoque l’enfer de sa grave maladie et ses terribles souffrances

La journaliste a vécu l'enfer en début d'année à cause d'une infection. Elle a été absente de TF1 pendant 5 mois. On vous dit tout.

© TF1-Marie-Sophie Lacarrau évoque l’enfer de sa grave maladie et ses terribles souffrances

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Comme vous le savez, Marie-Sophie Lacarrau n’est plus à l’animation du JT de 13h de TF1 pendant plusieurs mois en début d’année. En effet, elle a eu un grave souci de santé qui l’empêchait de reprendre ses fonctions. La présentatrice a subi une infection à l’œil très douloureuse. Afin que sa mésaventure serve d’exemple, elle s’est livré dans les médias pour sensibiliser le plus grand nombre.

Marie-Sophie Lacarrau a vécu l’enfer en début d’année

Publicités

Marie-Sophie Lacarrau a attrapé l’infection à la fin de l’année 2021 pendant ses congés. Ainsi, elle n’est pas revenue sur le plateau de la première chaine comme prévu après les vacances de fin d’année. À 47 ans, la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut a été victime d’une maladie « rare et sévère » à l’œil.

Pas de retour sur TF1 en janvier

Publicités

Voici le message de Marie-Sophie Lacarrau à la fin des vacances d’hiver pour annoncer son non-retour. « Bonjour à tous. Je me réjouissais de vous retrouver demain et de vous souhaiter une très belle année en direct à 13h… Mais un souci médical va m’empêcher de vous rejoindre. (…) C’est un problème ophtalmo« , avait-elle déclaré sur Twitter. À cette époque, elle n’était pas rentrée dans les détails de son problème de santé. En février, on a découvert qu’il s’agissait « d’une infection rare et sévère qui nécessite un traitement lourd. » La journaliste était obligé de porter des lunettes constamment pour protéger ses yeux, mais ce n’est pas tout…

Marie-Sophie Lacarrau : une absence de 5 mois

Enfin, après des mois de traitement, Marie-Sophie Lacarrau a fait son comeback sur TF1 le 16 mai 2022. Pour son retour, elle avait accordé une interview à nos confrères du Parisien. C’est à ce moment qu’on a compris qu’il s’agissait d’une « kératite amibienne« , une « infection de la cornée par des amibes, des parasites présents dans l’eau du robinet« . « Il a fallu réhabituer mon œil à la lumière, le rééduquer. Au départ je portais des lunettes de soleil puis j’ai commencé à les enlever. Mon œil a repris ses habitudes avec une lumière environnante« , avait-elle expliqué.

Une infection très douloureuse

Publicités

Le 19 mai 2022, Marie-Sophie Lacarrau a donné plus de précision sur son cauchemar. Durant deux mois, la journaliste vivait dans le noir, sans écran, sans livres et elle ne pouvait pas non plus écouter la radio ou la musique en raison de maux de tête. « C’est très douloureux. Vous avez l’impression d’avoir des graviers ou des morceaux de verre dans l’œil. Ça gratte en permanence et ça provoque des douleurs qui vous remontent dans la tête et qui descendent dans les dents. Le spécialiste qui m’a suivie a pour habitude de dire que certaines douleurs peuvent aller jusqu’à 40 fois celle d’une rage de dents. On ne se pose pas de question, on attend que ça aille mieux« , se remémore-t-elle.

Pour guérir, Marie-Sophie Lacarrau devait mettre des collyres « très toxiques et très agressifs« . Aujourd’hui, elle est sortie d’affaire et se sent encore « plus forte » et « un peu boulimique de tout« . « J’ai un peu envie de tout, et je me pose peut-être encore moins de questions qu’avant. Je pense que cela m’a aidée à être plus optimiste et positive, je vois le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide« , termine-t-elle.

Publicités