« La maison de l’horreur » : enfants ligotés, la tante révèle l’excuse choc de leur mère

Des enfants ont été maltraités durant des années par leurs parents. On vous dévoile les propos de la tante sur TPMP.

© C8-"La maison de l’horreur" : enfants ligotés, la tante révèle l’excuse choc de leur mère

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Au mois d’août 2022, une triste affaire a été découverte dans le Nord-Pas-de-Calais. Il s’agit d’une famille pas comme les autres où les parents ont fait preuve de maltraitance sur leur progéniture. Quand on évoque cette affaire, on parle de la maison de l’horreur et on pèse nos mots… Une fratrie de neuf frères et sœurs a vécu l’enfer pendant des années au domicile de Noyelles-sous-Lens. Un des enfants, Bryan, a récemment pris la courageuse décision de dénoncer ses parents. Selon l’AFP, le 4 septembre 2022, « le parquet a ensuite été averti le 30 août par un signalement de l’Aide sociale (ASE) ».

La maison de l’horreur : des enfants ont vécu l’enfer pendant des années…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #TPMP (@tpmptv)

Publicités

Les parents de la maison de l’horreur sont soupçonnés de « soustraction par ascendant aux obligations légales et de violences sur mineur de 15 ans par ascendant, sans ITT ».

Publicités

Pour information, le père est âgé de 44 ans et la mère de 40 ans. Le procureur de Béthune leur reproche « le manque d’hygiène total, et des carences éducatives graves soit le fait de ne pas s’être occupé de façon normale de ses enfants ».

La tante de Bryan remarquait bien que quelque chose clochait

La tante de la fratrie avait bien vu que les parents étaient débordés. Mais, elle n’imaginait certainement pas à quel point… Bryan a d’abord pris contact avec les services sociaux. Puis, il a ensuite décidé de raconter ce qu’il a vécu dans la maison de l’horreur dans les médias. Ainsi, le lundi 12 septembre 2022, il était de nouveau sur le plateau de TPMP avec son frère, Rudy, et sa tante, Magalie, qui est la sœur de sa mère.

Magalie a donné sa version des faits, car on lui reproche de ne pas avoir agi plus tôt. En effet, elle se fait agresser de toute part. La jeune femme a expliqué qu’elle s’était rendue plusieurs fois chez sa sœur pour lui proposer son aide, notamment au niveau du ménage. Mais, la mère de la maison de l’horreur a toujours refusé. Bien sûr, elle avait aussi remarqué que l’éducation des enfants était suspecte, mais sa sœur s’arrangeait pour dissimuler la réalité.

Publicités

La maison de l’horreur : la tante a fini pas réagir !

« Quand j’arrivais, les petites étaient changées, mais attachées, et on me disait qu’elles regardaient juste un dessin animé ou qu’elles faisaient la sieste ». La tante de la fratrie n’a pu cacher son émotion et sa colère. Magalie a évoqué aussi la révélation d’une de ses nièces : les filles ne dormaient pas dans leur lit, mais attachées « dans les chaises et elles dormaient dans leurs excréments ». C’est à ce moment-là qu’elle a ouvert les yeux sur la maison de l’horreur. « Son sang a bouilli tout de suite, et qu’il était hors de question qu’elle laisse passer ça ». 

Publicités