Jane Birkin révèle ce détail physique intime que Serge Gainsbourg adorait chez les femmes

Jane Birkin a fait des confidences sur les goûts physiques de Serge Gainsbourg. En effet, il avait peur d'une certain type de silhouette...

© AFP-Jane Birkin révèle ce détail physique intime que Serge Gainsbourg adorait chez les femmes

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Ce jeudi 15 septembre 2022, Jane Birkin a donné une interview aux journalistes de L’Obs. Elle en a profité pour expliquer les différents projets qui l’anime. Mais, avec la vie incroyable qu’elle a derrière elle, elle est aussi revenue sur ses souvenirs, notamment avec Serge Gainsbourg. Elle a avoué un détail intime sur le chanteur.

Jane Birkin fait des confidences sur les goûts physiques de Serge Gainsbourg

Publicités

Jane Birkin n’a pas dit son dernier mot et n’est pas encore prête à prendre sa retraite. En effet, quand on est artiste, on espère profiter le plus longtemps possible du public. Alors, la jolie brune revient avec deux nouveaux projets. Un premier album qui sort ce vendredi 16 septembre 2022. Il contient toutes ses chansons. En tout, 18 CD et un DVD. Mais avant cette sortie très attendue, il y a un évènement physique qui va se dérouler ce dimanche 18 septembre 2022. En effet, Jane Birkin fait le show à la Philharmonie de Paris.

Publicités

Mais, ce n’est pas fini ! En effet, Andrew Birkin publie un ouvrage baptisé Serge Gainsbourg et Jane Birkin, l’album de famille intime. Celui-ci sera disponible dès le 28 septembre. Alors, avec toutes ces actualités, les journalistes de L’Obs ont voulu en savoir plus sur l’état d’esprit de Jane Birkin. Pendant l’interview, elle est revenue sur sa carrière musicale et sa position de muse pour Serge Gainsbourg.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jane Birkin (@janebirkinoff)

Jane Birkin, une muse pour beaucoup !

« Je n’y songe pas. Il ne me serait jamais venu à l’idée de m’inscrire dans cette catégorie, ce sont les autres qui me disent que j’en suis une. Quoi qu’il en soit, j’ai été une source d’inspiration pour Serge, il y a certaines choses qu’il n’aurait pas écrites pour quelqu’un d’autre, dont ‘Je t’aime moi non plus’. Je parle du film, pas de la chanson puisqu’elle était destinée à Brigitte Bardot […] Quand ma fille Lou m’a appris que j’avais inspiré des créateurs de mode, ça m’a étonnée« , avoue Jane Birkin qui est restée toujours aussi humble.

Pendant la discussion, Jane Birkin répond à une question sur « le genre« . Elle en profite pour évoquer une histoire sur John Barry. Pour rappel, le couple a donné naissance à Kate Barry qui est décédée le 11 décembre 2013. « Quand j’ai rencontré John Barry, je craignais sa déception au moment où il s’apercevrait que mon soutien-gorge était bourré de coton« , confie l’artiste.

Publicités

Le chanteur a peur des poitrines ?

Jane Birkin ajoute un détail que personne ne savait concernant Serge Gainsbourg. En effet, il avait des goûts très précis en matière de silhouette féminine. « Serge disait que les seins lui faisaient peur, il adorait les physiques androgynes, qu’il peignait déjà aux Beaux-Arts« . Selon lui, sa « personnalité androgyne représentait un idéal« . Pour rappel, Serge Gainsbourg et Jane Birkin ont croisé leur route en 1969. Il a eu une place essentielle dans la carrière de l’artiste, comme le rappelle les journalistes de L’Obs. En effet, il lui a écrit des chansons qui vont cartonner et ne tomberont jamais dans l’oubli. On peut citer Je t’aime… moi non plus (1969) et Amours des feintes (1990).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jane Birkin (@janebirkinoff)

Publicités