Iris, retraitée de 80 ans se marie à Mohamed, chômeur de 35 ans : la terrible surprise tombe

Est-ce que vous pensez qu'on peut aimer à n'importe quel âge et en toute circonstance ? Vous aurez peut-être la réponse dans cet article !

©Capture Facebook-Iris, retraitée de 80 ans se marie à Mohamed, chômeur de 35 ans : la terrible surprise tombe

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Certaines romances sont tellement incroyables qu’on n’y croit pas toujours. En effet, c’est le cas de la relation d’Iris Jones et de Mohamed Ibrahim. Il s’agit d’une retraitée britannique de 80 ans et d’un chômeur égyptien de 35 ans. Les tourtereaux se sont rencontrés grâce à Facebook. Tout de suite, la première chose qui nous choque, c’est leur grande différence d’âge… De nombreux internautes ont donné leur avis sur la Toile…

Une retraitée de 80 ans et un chômeur de 35 ans, et si c’était vrai ?

Publicités

L’amour n’a pas d’âge ? C’est certainement la devise de la retraitée et du jeune homme à la recherche d’un emploi. Pour Iris, c’est une seconde jeunesse et elle compte bien en profiter autant que possible. Les deux personnes font connaissance sur la Toile et s’entendent très bien. Alors, elle décide de s’envoler pour Le Caire en Égypte pour rencontrer Mohamed.

Publicités

Très vite, leur attirance est confirmée et ils profitent de leur attirance commune et ont des relations sex*elles. « C’était incroyable. Je me sentais à nouveau comme une vierge. Ce n’était pas facile mais c’était très affectueux et romantique. Mon ex-mari a dit que j’étais frigide lorsque nous avons divorcé il y a 40 ans, mais je sais maintenant que je ne le suis pas ! », explique la retraitée.

Une union officielle pour prouver leur amour

Son voyage touristique s’est donc transformé en voyage romantique. Leur rencontre et leur amour sont si forts qu’ils pensent déjà au mariage. Mais, la retraitée a fait une chute dans les escaliers, ce qui a chamboulé son séjour et leurs projets. Elle est restée deux jours à l’hôpital, mais par chance, elle n’a pas eu de complication. Par ailleurs, Mohamed n’avait pas les papiers obligatoires pour se marier. Pas de panique ! La retraitée est retournée dans son pays natal, mais prépare un nouveau voyage en Égypte pour retrouver son cher et tendre et cette fois-ci se marier avec son « âme sœur ».

À la base, rien ne prédestinait la retraitée à une telle décision. En effet, son passé est très classique. Elle faisait des ménages, a eu deux enfants avec son premier mari et elle est divorcé depuis quarante ans. D’ailleurs, l’un de ses garçons a tout de suite été contre son histoire d’amour avec Mohamed. Pour lui, son intérêt était forcément financier. Iris a remis les choses au clair : « S’il m’épouse pour ma fortune, il sera déçu parce que je ne vis qu’avec une pension. Il a même dit qu’il allait signer un contrat prénuptial car c’est moi qu’il veut et pas ma maison ».

Publicités

La retraitée veut penser à son bonheur

Une chose est sûre, la retraitée veut vivre son conte de fées jusqu’au bout. « J’ai passé des années à rendre les autres heureux, maintenant je veux juste épouser l’homme que j’aime avant de mourir ». 

Pour rejoindre Iris, Mohamed a été obligé de démissionner, car son patron ne voulait pas lui accorder des congés. Mais, ce n’est pas le seul obstacle à leur amour. Son visa de touriste n’a pas été accordé à cause de son un manque d’argent. S’il repart en Égypte, Iris le suivra de toute évidence.

Au vu des difficultés rencontrées par le couple, leur relation n’aura pas tenu. En effet, la retraitée est en colère contre les gouvernements et « très triste ». La seule bonne nouvelle, c’est que Mohamed a trouvé un travail comme ingénieur en Égypte.

Publicités

Publicités