Lidl : une maman porte plainte contre l’enseigne après la mort de son fils

Son fils mineur a acheté un alcool fort dans un magasin Lidl après quoi un accident de scooter lui a coûté la vie.

© illustration RL

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Jeudi 13 octobre, plusieurs journaux ont révélé une plainte déposée contre la chaîne de magasin Lidl. C’est une mère de famille qui a saisi la justice contre cette célèbre enseigne. Coralie Larroquet reproche au discounter allemand d’avoir vendu un alcool fort à son fils mineur. Elle reste convaincue que si l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs était respectée, ce genre de drame pourrait être évité.

Une virée alcoolisée qui s’est achevée par un drame

Cet après-midi de mai 2021, Kilian et son camarade étaient parvenus à acheter deux bouteilles de vodka dans un magasin Lidl situé à Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques. Pourtant, les deux garçons n’avaient pas 18 ans. Or, la loi interdit aux magasins de vendre de l’alcool fort aux mineurs.

Malheureusement, cette journée a viré au drame pour Kilian. Après avoir consommé cet alcool, il a eu un accident de scooter. Le deux-roues de son ami est venu le heurter alors qu’il était en train de rouler. La collision entre les deux véhicules a propulsé Kilian contre un lampadaire. Le jeune homme est mort sur le coup. Son camarade a fait l’objet de poursuites pour homicide involontaire. Mais la maman de la victime a décidé de porter plainte contre le magasin Lidl qui a accepté de vendre de l’alcool à deux mineurs.

« Pour moi, le Lidl n’a pas fait son travail. Ils sont mineurs, ils ont 16 ans et ils achètent uniquement deux bouteilles de vodka. Ils n’ont pas vérifié les identités, les deux étaient mineurs » a déploré Coralie Larroquet au micro de RTL.

La loi interdit la vente d’alcool aux mineurs

La loi stipule qu’il est interdit de vendre ou d’offrir de l’alcool à des mineurs âgés de moins de 16 ans, et ce, dans tous les commerces et lieux publics. Concernant les mineurs âgés de plus de 16 ans, les magasins ont la possibilité de vendre uniquement de la bière et du vin. Les alcools forts sont donc prohibés. Or, la vodka fait partie des boissons présentant les degrés d’alcool les plus élevés. Le magasin Lidl de Ciboure n’a donc pas respecté la loi s’exposant ainsi à une amende de 7 500 euros. En outre, cette consommation ayant entraîné un accident mortel, la justice pourrait se montrer encore plus sévère.

Elle porte plainte contre Lidl pour provoquer une prise de conscience

En saisissant la justice, la maman de Kilian espère provoquer une prise de conscience. Même si elle conçoit que les parents ont un rôle à jouer notamment en termes de prévention, elle espère qu’à l’avenir, les employés de magasins appliquent la loi en pensant que ce genre de drame pourrait arriver à leurs propres enfants. Ainsi, la mère de Kilian a rappelé que des lois existent « pour les protéger à l’extérieur. Nos gamins n’ont pas été protégés. »

Après avoir recueilli le témoignage de Coralie Larroquet, RTL a contacté la direction du magasin Lidl qui n’a pas souhaité faire de commentaires. Quoi qu’il en soit, l’audience aura lieu au tribunal correctionnel de Bayonne, le 3 novembre 2022. À présent, l’affaire est donc dans les mains de la justice…

Publicités