Chauffage : voici comment savoir quel est le bon moment pour le rallumer

Cet hiver, le chauffage est au centre des débats. En effet, à cause de l'augmentation des tarifs d'électricité, les foyers modestes redoutent le froid. Zeronews fait le point !

©qualitel-Chauffage : voici comment savoir quel est le bon moment pour le rallumer

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

À chaque fois que l’on aborde la crise énergétique, les Français grincent des dents. Pourquoi le chauffage doit-il devenir votre priorité ?

Le chauffage comme vous ne l’avez jamais lu !

Publicités

En pleine vague de chaleur, Emmanuel Macron anticipait déjà sur l’hiver. En effet, à cause de la fragilité des réacteurs français ainsi que les soucis d’approvisionnement du gaz russe, le président commence mal ce second quinquennat. Néanmoins, dans son entretien du 14 juillet, il tente d’apaiser les tensions. Selon ses propres termes, vu la teneur de cette crise énergétique sans précédent, on sera bien forcés de compter les uns sur les autres. En somme, d’ »entrer collectivement dans une logique de sobriété« . Concernant le bouclier tarifaire tant critiqué, il rappelle que ce n’est pas une fin en soi. Donc, en martelant qu’il serait utile de « consommer moins » de chauffage, on pourrait s’en sortir sans y laisser trop de plumes.

Le calendrier du plan énergie enfin dévoilé

Début octobre, l’État prévoit de dévoiler une série de mesures efficaces. Or, dans le même temps, on a l’habitude de brancher le chauffage juste avant la Toussaint. Face à un chamboulement de dernière minute, Zeronews en perd son latin. Du reste, se baser sur la météo n’est pas une bonne idée. Elle fluctue tellement d’un jour à l’autre qu’on peut aisément continuer des mettre des tee-shirts à manches courtes ainsi qu’une petite laine.

Publicités

Du côté du distributeur Totalenergie, on nous assure que tout devrait se passer comme prévu avec le chauffage. Croisons les doigts que ces prédictions soient justes !

Plus on surveille le chauffage…

Pour en avoir le cœur, Zeronews vous préconise d’investir dans une station météo. Grâce à elle, vous allez pouvoir contrôler la température intérieure et extérieure. De quoi éviter de tomber malade cet hiver ! D’ailleurs, tous les scientifiques accordent leurs violons. Ces fameux 19 degrés seraient « également recommandés, car bénéfiques, en particulier pour le sommeil. » Dès le début de son mandat, la Première ministre fait quelques couacs. C’est pourquoi, elle tente de colmater les brèches en déculpabilisant les frileux. « S’il fait 15 °C, naturellement vous pouvez commencer à allumer votre chauffage« .

… plus on économise !

Publicités

Si votre chauffage possède un thermostat, amusez-vous à le paramétrer avec un peu d’enfants. Puis, dès la tombée de la nuit, contrôler la fermeture des portes et des volets électriques. Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas faire l’investissement dans des rideaux thermiques ?

Enfin, alors que les détenteurs du compteur Linky critiquent son mécanisme, il convient de vérifier les données fournies par l’appareil. Heures pleines, creuses du chauffae… vous connaissez la chanson !

Que faire lorsqu’on n’est pas là ?

Publicités

En laissant le chauffage allumé, vous faites fausse route. En effet, le temps qu’il s’enclenche et s’adapte à la pièce, il se passe de précieuses minutes. Par conséquent, essayez de trouver un modèle qui se régule tout seul. Certes, c’est plus cher mais on vous garantit que ça mérite de casser sa tirelire.

Quelques mois plus tard, la consommation d’électricité se stabilise et vous pouvez enfin tourner la page du chauffage. La suite, ça sera dans le prochain numéro de Zeronews !

Publicités