Prime inflation : voici qui va toucher l’aide versée par la CAF ce 15 novembre

Face à la hausse des prix, toutes les aides sont bonnes à prendre. Le 15 novembre 2022, plusieurs ménages devraient percevoir une aide exceptionnelle accordée par la CAF. Mais qui sera concerné ? Éléments de réponse.

© Le Progrès

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Face à la hausse des prix qui se poursuit, et qui pèse sur le budget de plus en plus de Français, le gouvernement a décidé de proposer des aides. Après les multiples chèques énergies et primes exceptionnelles, une nouvelle aide inflation sera accordée au milieu du mois de novembre. Il s’agit du 4e et ultime virement de cette prime, accordée aux ménages les plus précaires depuis la rentrée.

Le 4e versement

Le 15 septembre 2022, les ménages les plus précaires ont commencé à toucher la fameuse prime inflation donnée par le gouvernement. Parmi les personnes concernées, on retrouvait les allocataires du RSA, des APL mais aussi de l’AAH. A noter que les étudiants boursiers, qui ont pu toucher un versement accordé par les Crous.

Deux semaines après, ce sont les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique ainsi que de la prime mensuelle forfaitaire qui ont pu bénéficier de cette prime, suivi en octobre des allocataires de l’allocation de solidarité aux personnes âgées.

Le 15 novembre prochain, les dernières personnes éligibles à cette prime vont à leur tour toucher leur versement. Sont concernés : les personnes qui perçoivent chaque mois la prime d’activité versée par la CAF ou par a MSA concernant les actifs agricoles. La somme ne sera pas très importante : 28 euros par allocataire, plus 14 euros par enfant à charge. Ce versement sera fait de manière automatique. Aucune démarche n’est à faire.

La prime de Noël sera-t-elle revalorisée ?

Après le 15 novembre, la prime inflation aura été accordée dans son intégralité. Mais les ménages les plus pauvres devraient recevoir une aide en décembre. Certains allocataires des minima sociaux, comme ceux qui perçoivent le RSA, devraient toucher la prime de Noël, dont le montant de base atteint 152,45 euros.

Pour le moment, le gouvernement n’a pas parler de la possibilité d’augmenter cette prime pour qu’elle puisse progresser au même rythme que l’inflation. Mais des syndicats continuent de se battre pour avoir une revalorisation, qui pourrait soulager des foyers durant les fêtes de fin d’année.

Il est vrai que la période des fêtes et un moment où les Français et les Françaises peuvent dépenser des sommes importantes pour faire des cadeaux mais aussi pour le repas de fin d’année. Habituellement, tout le monde se réunit en famille pour Noël ou le jour de l’an, pour faire la fête et se faire plaisir. Les mets de fête sont de sortie comme le foie gras, le saumon fumée et le champagne. Mais, ces produits sont aussi frappés par l’inflation et cela ne sera pas simple pour de nombreuses personnes. Dans les semaines et mois à venir, Zeronews ne manquera pas de traiter les sujets en lien avec l’actualité politique et sociale de la France.

Publicités