Michel Cymes victime du cancer : cette raison pour laquelle il a caché sa maladie

Michel Cymes a été victime d'un cancer du rein en 2008. Il a gardé le secret longtemps jusqu'à la sortie de son livre ce 5 octobre.

©BestImage-Michel Cymes victime du cancer : cette raison pour laquelle il a caché sa maladie

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Michel Cymes sort un ouvrage ce mercredi 5 octobre. Dans ce dernier, le docteur préféré des Français évoque une période de sa vie où il a été atteint d’un cancer en 2008. Il a toujours préféré garder le secret et n’en a jamais parlé dans les médias avec maintenant. En effet, il voulait se consacrer pleinement à sa guérison sans intrusion extérieure. Le docteur a accordé une interview aux journalistes du Parisien et a expliqué pourquoi il n’avait jamais voulu parler de sa maladie.

Michel Cymes a été victime d’un cancer du rein il y a plusieurs années

On peut dire que la vie de Michel Cymes n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. En effet, en 2008, le docteur très populaire dans l’hexagone a été victime d’un cancer du rein. Il s’exprime sur le sujet seulement des années après. Pendant qu’il se soignait, il a préféré garder le secret. Dans son livre qui sera disponible ce mercredi 5 octobre et qu’il a baptisé Rien n’est impossible. Mon histoire pourrait être la vôtre, Michel Cymes parle de sa jeunesse et de sa maladie. « Vous allez constater que le cancer n’arrive pas qu’aux autres et qu’il importe de se faire dépister, car on n’a pas toujours la chance, comme moi, de le découvrir par hasard« , peut-on lire dans la présentation de son bouquin.

Il a gardé le secret pour pouvoir surmonter cette épreuve seul

Une chose est sûre, Michel Cymes profite de ce livre pour dresser un bilan de sa vie. À 65 ans, on peut en effet ! Il avoue que la notoriété a des avantages et des inconvénients. Par exemple, durant la crise sanitaire de la Covid-19, ses convictions avaient été vivement critiquées. « Je ne l’ai pas minimisée, j’ai fait avec les informations qu’on me donnait. Mais j’aurais dû dire plus souvent ‘je ne sais pas’. On a tous été pris dans un emballement médiatique et le temps de la médecine n’est pas celui des médias« , a-t-il avoué pour nos confrères du Parisien, dans une interview de ce lundi 3 octobre.

Michel Cymes a eu beaucoup de chance

En tout cas, Michel Cymes a décidé de sortir du silence et d’expliquer pourquoi il n’avait pas parlé de son cancer publiquement. « Parce qu’il faut le digérer… Quand on a une notoriété et qu’on dévoile son cancer, on vous questionne tout le temps sur le sujet. J’assurais encore des consultations jusqu’en juin 2021 et devant mes patientsje voulais rester médecin et non pas malade. Je ne voulais pas non plus inquiéter mes proches« , explique le docteur-animateur.

En plus, Michel Cymes livre qu’il vient tout juste d’en parler à son père, « parce que le livre sort« . Le but de son ouvrage est de pousser les gens à se faire dépister. « J’ai eu la chance d’avoir ce que j’appelle un bon cancer, celui qui est dépisté tôt et se guérit après une opération. J’ai été opéré, j’ai eu un scanner par an, puis un tous les deux ans. Pas de chimio ni de radiothérapie. J’ai eu de la chance, la tumeur mesurait 3,5 cm. À 4 cm, il y avait un risque de métastase« , précise-t-il. Nous sommes les maitres de notre santé

Publicités