L’amour est dans le pré : un prétendant claque la porte après une blague trop osée

Rien ne va plus entre Alain le Breton et ses prétendantes ! En effet, quelques heures après leur arrivée à la ferme, le conte de fées vire au cauchemar. Zeronews vous dit tout !

© M6

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Jamais Alain le Breton n’aurait pu imaginer que son aventure se transforme en tsunami. Que s’est-il passé ? Zeronews fait le point !

Alain le Breton dérape complètement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Publicités

Dans L’amour est dans le pré, il y a des passages que le public attend avec impatience. Tout d’abord, la découverte des profils sélectionnés par Karine Le marchand nous met du baume à l’âme. On se retrouve un peu dans le parcours de celle qui a trop souffert ou celui qui a peur de s’engager. Puis, quand arrive la semaine à la ferme, on analyse avec soin le comportement des uns ou des autres. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu‘Alain le Breton improvise et réfléchit après.

Publicités

Sa manière pas franchement aimable d’éconduire Catherine au motif qu’il déteste les tatouages est pour le moins déroutante. Quant à sa discussion de l’espace avec Marie-Ange, elle est digne d’un film d’horreur. Vous l’avez compris, Alain le Breton semble davantage préoccupé par son égo plutôt que par la recherche de son alter ego. Sans plus attendre, Zeronews vous raconte ce qui s’est passé. Accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

La double peine d’Alain

Ayant constaté que l’équipe technique de L’amour est dans le pré n’est pas dans les parages, Alain le Breton fait implicitement comprendre à Marie-Ange qu’il souhaite partager un moment d’*ntim*té avec elle. Or, quelques minutes auparavant, il promettait de privilégier le confort de sa prétendante. Quelle mouche l’a piqué ? De son côté, Marie-Ange n’est visiblement pas sur la même longueur d’onde et ne compte pas craquer tout de suite.

Publicités

Dépité de devoir attendre, le cowboy de Bretagne ronge son frein en lui précisant que c’est elle qui aura le dernier mot. Il aurait pu arrêter là, mais il en rajoute une couche. Sur un air de menace, il lui balance que demain, la situation sera peut-être inversée. Exaspérée, Marie-Ange lui met les pieds dans le plat. Pour l’instant, elle ne répond favorablement à ses appels de phare, car elle veut juste de la zen attitude et de profiter de « l’instant entièrement« . Vexé comme un pou, Alain le Breton réalise que sa technique pour l’amadouer ne fonctionne pas. Aussi, avec une pointe d’amertume, il ressort son argument précédent. En-est-il vraiment convaincu ?

Qui aura le dernier mot ?

Constatant que son hôte n’est pas satisfait, Marie-Ange se radoucit. Ce « non » n’est pas ferme, il peut très bien évoluer avant son départ. Sauf si Alain le Breton se braque à son tour. Cette fameuse tartine de beurre va faire office de défouloir au candidat de L’amour est de la pré. On dirait bien que le conte de fées vire au fiasco. L’une pense l’avoir vexé alors que l’autre promet qu’il n’en tient pas compte. Pour l’instant, on ne sait pas qui a obtenu gain de cause. Habituée à regarder l’émission de dating de M6, Zeronews estime que cela ne présage rien de bon pour bâtir une romance. Suite dans le prochain numéro…

Publicités