Arnaque : Kelly, victime d’une escroquerie téléphonique qui fait des ravages, « Tout est parti d’un SMS »

Les arnaques téléphoniques se multiplient. Une jeune femme en a malheureusement fait les frais...

© Getty Images

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Arnaque : Malheureusement pour les Français, les escrocs regorgent d’idées pour s’en prendre à votre argent. Kelly Boujnah, 34 ans, en a fait les frais. Pour nos confrères de Ouest France, elle raconte comment en moins d’une heure, elle a perdu 1 500 euros. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de Zéro News, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une arnaque bien ficelée

Vous le savez sûrement, les fraudes se font de plus en plus présentes en France. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’escroquerie liée à la carte vitale est la plus répandue. En effet, de nombreuses personnes se font avoir par le SMS du faux compte d’Améli. Kelly Boujnah, en a malheureusement fait les frais il y a quelques mois. Et tout a commencé bêtement avec un simple SMS : »On me proposait de renouveler ma carte Vitale« .

Derrière ce message, se cache une arnaque bien huilée. Et la jeune femme de 34 ans, n’y a vu que du feu. Il faut dire que le site ressemblait trait pour trait au vrai : »Ils me proposent de me faire livrer ma carte Vitale pour quelques euros et je donne mes coordonnées bancaires. Avec du recul, je trouve ça complètement débile. Mais c’est un enchaînement d’inattentions : j’étais fatiguée, je voulais que ça aille vite… Je ne me suis doutée de rien« .

1500 en quelques minutes

Et le SMS, n’était que la première partie de cette arnaque. En effet, c’est le lendemain, que le piège s’est refermé sur Kelly Boujnah : »Au bout du fil, la personne se présente comme une agente de ma banque faisant partie d’un service dédié aux arnaques« . Et pour montrer son sérieux, la fausse agence, va jusqu’à donner toutes les infos nécessaires à lui donner confiance. Elle va même jusqu’à lui dire qu’il y a des arnaques courantes liées à la carte vitale.

Mais en fait, c’est elle l’arnaqueuse. Ainsi, la prétendue banquière lui dit qu’il faut agir vite et lui demande d’ouvrir son application pour valider des opérations, afin de bloquer ces transactions. Mais en réalité, Kelly est en train d’accepter les débits et ouvre la porte de ses comptes à l’arnaqueuse. En quelques minutes, 1 500 € se sont envolés.

La banque refuse de lui rembourser la somme de l’arnaque

Suite à cette arnaque, Kelly a évidemment porté plainte. D’ailleurs, elle est entrée en bras de fer avec sa banque, qui refuse de la rembourser. Il faut dire, que cette dernière, n’y est légalement pas tenue. La jeune femme Lyonnaise ayant accepté de son propre chef l’accès à ses comptes : »Ils disent que c’est ma faute. Je suis très en colère, il n’y a personne pour m’aider« .

Publicités