Après avoir dézingué JPP, Jacques Legros répond à Nathalie Marquay : « Ce qui me dérange.. »

Jacques Legros n'en revient pas ! Visiblement, Nathalie Marquay a une dent contre lui. Soucieux de rétablir sa vérité, il jette un pavé dans la mur. Zeronews vous dit tout !

©CAPTURE D'ÉCRAN

Publicités
Montrer Dissimuler le sommaire

Jacques Legros ne pensait pas que Nathalie Marquay allait balancer autant d’infâmes rumeurs sur son compte. Voici son droit de réponse !

Jacques Legros forcé de s’expliquer !

Dans quelques heures, grâce à Jacques Legros, les férus d’information pourront enfin découvrir les coulisses du journal de 13 heures de TF1. En avril dernier, le décès  de Jean-Pierre Pernaut traumatise la France. Même si on le savait malade, on le croyait immortel. Une chose est sûre, il laisse une trace indélébile dans le paysage audiovisuel. En lisant les témoignages de ses collaborateurs, on s’aperçoit que ce boulimique de travail avait un train d’avance sur les autres. Fin connaisseur du terroir et toujours franc du collier, son objectif était de le mettre en avant par le biais de reportages et de rencontres étonnantes.

Or, son remplaçant ne l’entend pas de cette oreille. Nos collègues de Télé-Loisirs relatent cette anedocte qui ne laissera personne indifférent. Prenant du recul, Jacques Legros estime qu’ils n’étaient « pas amis, mais pas non plus ennemis. » Tenant à se montrer transparent, il insiste sur la nature en dents de scie de ce binôme . Leurs rapports étaient « plus distants et moins lisses » que le public a pu l’édulcorer. Le moins qu’il puisse dire, c’est que la pandémie a laissé des traces. Tout aurait dégénéré « au moment du confinement. » En entendant cet argumentaire, la femme de Jean-Pierre Pernaut rue dans les brancards. Ce qu’elle va dire va tout remettre en question !

Nathalie Marquay brise le silence et sort les griffes

Capture d’écran (c) Instagram (c) nathalie_marquay_pernaut et lemorningsansfiltre

Dans l’émission de Guillaume Genton, les invités ont un impératif. Dire la vérité, même si elle doit faire blesser ou choque. Ce n’est pas pour rien qu’il souhaite que sa matinale soit « sans filtre« . La semaine dernière, Zeronews vous racontait comme l’actuelle Miss France avait sciemment triché à un examen. En ce qui concerne le cas Jacques Legros, Nathalie Marquay n’y va pas par quatre chemins. Après avoir « halluciné« , à titre de rappel, elle précise « qu’il n’était que son joker. » Comment ose-t-il se « plaindre qu’à cette époque JP veuille garder la main sur le contenu du journal [puisque] depuis plus de 30 ans [son mari] a donné le ton du 13h » ? D’ailleurs, si on souhaite en avoir la preuve, il suffit de ressortir et comparer les « résultats d’audiences » !

Du reste, elle fulmine tellement qu’elle a pris son téléphone et a envoyé un message fracassant à Jacques Legros. Or, elle déplore que ce dernier n’ait « même pas eu la délicatesse de [lui] répondre. » Cette « explication avec lui », elle veut l’avoir à tout prix. Son leitmotiv est de laver l’honneur de feu son mari et de ses enfants. Alors qu’ils peinent à s’en remettre, elle trouve « honteux » le comportement du journaliste.

Jacques Legros, sous le choc !

De son côté, le concerné essaie d’apaiser la situation. Pour lui, il n’est pas question qu’une dispute éclate. Aussi, il préfère rester silencieux tout en ne la censurant pas. Par contre, qu’on ne le provoque pas sur le contenu de ce fameux entretien sur Virgin Radio. Encore abasourdi, il déclare aux journalistes de 20 minutes qu’il est outré de constater que ni l’intéressée ni le chroniqueur de TPMP n’aient pris le temps de lire son ouvrage  !  Qui aura le dernier mot ? Le mystère reste entier ! Suite dans le prochain numéro de Zeronews !

Merci à nos confrères de Télé-Loisirs et de 20 minutes
Publicités